Comment arrêter le sucre ?

arreter sucre

 

Salut les Bombasses,

 

Je dois vous faire une confession: j’ai toujours été une très grande accro au sucre. Et je pense que beaucoup de femmes se reconnaîtront également là dedans. Car en effet, il est extrêmement difficile de se passer de sucre – comme les goûters par exemple- alors que c’est essentiel si l’on souhaite perdre du poids et même éviter d’importants risques de santé !

 

Pourtant je crois sincèrement qu’arrêter le sucre demande beaucoup plus que la simple capacité à résister à la tentation. Et c’est bien pour cela que certains scientifiques vont jusqu’à parler d’addiction au sucre. Quand il s’agit de lutter face à un désir insatiable de sucre, de lutter contre ce petit goûter qui vous tente tellement, la volonté est souvent presque impossible à utiliser.

 

C’est pourquoi, je vais vous donner de véritables stratégies nutritives et mentales pour lutter face à ce problème, réussir à arrêter le sucre, et obtenir le corps que vous souhaitez tout en améliorant grandement votre santé.

 

Le sucre: une addiction

 

cuillère sucreLorsque vous ingérez du sucre, cela entraîne une importante stimulation de dopamine ( « l’hormone du bonheur » ) dans votre cerveau.

Vous pouvez le remarquer facilement par vous-même d’ailleurs car, lorsque vous mangez sucré, vous vous sentez directement plus heureuse, vous avez plus d’énergie, etc.

Mais forcement, une fois que votre dopamine a augmenté… elle va redescendre. Ainsi, votre cerveau subira un manque et demandera toujours plus de sucre pour rester dans l’état où il était.

Ainsi, comme vous le comprenez, le sucre peut largement être assimiler à une drogue. C’est d’ailleurs pour cela que l’on parle d’addiction au sucre.

 

Arrêter le sucre ? Pourtant, le sucre reste important !

 

Notre cerveau et notre corps ont besoin de sucre pour fonctionner correctement. Alors comment se fait-il que le sucre peut nous être nocif, si il fait partie des besoins naturels ?

 

La réponse pourrait tenir en deux mots: les industriels.

 

En effet, la plupart du sucre que nous consommons n’est pas naturel. Ce n’est pas le bon sucre contenu en bonne proportion dans une pomme par exemple.

 

Le sucre dangereux pour notre santé est partout autour de nous: dans vos céréales du matin, dans vos goûters ( et ceux que vous donnez à vos enfants), dans vos boissons, vos sandwich triangles, votre ketchup, votre sauce salade, vos plats tout prêts, vos confitures,…

Bref partout, jusque dans des plats salés comme des boites de cornichons ou de la charcuterie ! Le sucre étant un tel exhausteur de goût, qu’il est utilisé partout par l’industrie agroalimentaire.

Tout le sucre présent dans ces aliments est transformé et donc pas naturel, et votre corps n’est pas programmé pour le recevoir. En un sens, en étant transformé, il devient plus « simple ». Le système sanguin va donc l’absorber plus rapidement, ce qui va créer des pics de sucre dans votre corps et une plus grande sécrétion d’insuline pour réguler ce sucre. Ces deux augmentations importantes peuvent causer des ravages sur votre corps.

 

 

 

Signe attentionLe piège du « sans sucre » Signe attention

 

 

Ne vous laissez pas avoir par les belles phrases inscrites sur les produits comme le « sans sucres ajoutés » ou « sans sucre » car très souvent ces produits sont bourrés d’autres substances. Ces substances sont des substituts au sucre, ce sont par exemple la stevia, l’aspartame, la saccharine, et d’autres édulcorants.soda light

Pourtant, ce sont de faux amis, ils vont également vous conduire vers une dépendance au sucre. Je citerai une nutritionniste de
New York, Brittany Kohn:  » Les édulcorants artificiels procurent un goût sucré sans calories, donc lorsque vous consommez ces produits, votre faim n’est pas satisfaite, ce qui vous amènera à avoir encore plus d’envie (de sucre) par la suite. »

Ainsi, ne tombez pas dans le piège des produits sans sucres et sans calories, nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, ce n’est pas possible de profiter de soda et de sandwich sans avoir d’effet négatif derrière. Même si vous ne buvez que des sodas 0 sucre et 0 calories, vous grossirez quand même et vous en subirez des effets négatifs sur votre santé quand même.

 

 

Pourquoi arrêter le sucre ? Les dangers

 

Le sucre pouvant être une addiction, il est difficile de s’en débarrasser malgré tous les bénéfices que cela apporte et tous les dangers que cela permet d’éviter:

 

  • Augmentation des risques de diabètes, d’obésités et de maladies cardiovasculaires.
  • Baisse de l’espérance de vie (en raison d’une plus grande résistance à l’insuline, sécrétée pour réguler le taux de sucre).
  • Le mauvais sucre attaque le cerveau d’où des risques de: problèmes de mémoire, des difficultés d’apprentissage, de résolution de problème,…
  • Déséquilibre du système immunitaire et digestif.

poison

  • Entrée plus facile dans d’autres addictions telles que l’alcool ou la drogue: en effet, le sucre stimulant votre dopamine, les récepteurs dans votre cerveau deviendront habitués à cette hormone et auront donc toujours besoin d’une plus grande quantité pour « bien la détecter ». Ainsi, si vous buvez de l’alcool ou consommez de la drogue, il vous faudra également une dose plus importante pour que le cerveau ressente du « bonheur ». Ce qui peut amener plus facilement à l’addiction.
  • Sauts d’humeurs et baisses d’énergie dus à la « redescente » du pic de sucre.
  • Prise de poids : le sucre ne se métabolise pas, même après un entrainement de sport, il se stockera donc comme de la graisse.
  • Peau moins propre et moins claire.

 

 

Alors, comment arrêter le sucre ?

 

 

1-Reconnaissez que vous avez du mal à arrêter le sucre et comprenez que cette addiction vous a été imposé !

 

Si vous avez du mal à arrêter le sucre, c’est car il a été imposé dans tout ce que vous achetiez jusqu’ici.

Ce n’est pas le sucre naturel qui est nocif. Ne soyez pas victime des industriels et de leurs publicités.
Devenez un consommateur éclairé, vous y gagnerez en liberté et améliorez votre santé.

 

2- Arrêter le sucre par étapes !

 

Si vous décidez de prendre les choses en main et d’arrêter le sucre, cela signifie que votre corps est déjà beaucoup habitué à en recevoir. Alors comme toutes addictions, vous ne pouvez pas arrêter le sucre du jour au lendemain.

Il faut laisser le temps à votre corps de s’ajuster. Autrement, vous courez le risque de souffrir de maux de tête, d’anxiété de sauts d’humeurs (vous voyez que ça ne rigole pas)

Donc appliquez les stratégies qui vont suivre étapes par étapes.

Par exemple, commencez par changer vos collations. La semaine suivante plus de boissons sucrés (soda, jus de fruits acheté…), la semaine d’après arrêtez de rajouter du sucre dans votre café ou thé.

Après certaines personnes arrive à arrêter le sucre d’un coup mais ce n’est pas ce que je conseille.

 

3. Éloigner les tentations

 

Pour arrêter le sucre, éviter de le croiser. Cela vous évitera à la moindre petite fringale de craquer et de ruiner tous vos efforts.

Ainsi, l’objectif est de ne plus acheter (je vais essayer de faire la liste la plus exhaustive possible pour vous aider, mais je pense que vous avez maintenant compris).

Liste :

  • Sodas, boissons sucrées
  • Les céréales du matin
  • Les goûters industriels (biscuits, moelleux…)
  • Les boites de conserves
  • Les plats tout prêts
  • Fast-food
  • Le sucre blanc rajouté dans le café ou thé et pâtisserie

 

4. Remplacer la tentation pour créer de nouvelles habitudes salutaires

 

Je vais me concentrer ici sur les points essentiels où il est nécessaire d’arrêter le sucre. A savoir le petit déjeuner, les goûters et les boissons.

Pour apprendre comment manger sainement au déjeuner et au dîner, vous recevrez un guide gratuit expliquant tout en vous inscrivant à la communauté: ici.

le petit déjeuner: voilà une vérité qui va en déranger beaucoup:

Le petit déjeuner avec céréales, croissant, café, etc n’a aucune raison d’être!!! ( A part vous remplir de mauvais sucre évidemment ).

Pour preuve une étude scientifique a été réalisé sur deux groupes d’écoliers.

Le 1er groupe s’est vu donné un petit déjeuner à haut indice glycémique comme cité plus haut. Le second groupe prit un petit déjeuner à faible indice glycémique.

Le résultat est que les écoliers ayant pris un petit déjeuner à faible indice glycémique ont réalisé de meilleures performances intellectuelles à l’école.

L’explication est simple, elle rejoint ce dont nous avons parlé au début de l’article, les écoliers qui ont consommé beaucoup de sucre le matin, ont eu par la suite un gros coup de fatigue dû à la chute de ce pic de sucre dans leur sang.

Le petit déjeuner est un repas comme un autre, et il n’y a pas forcement de quoi être fier du café-croissant si cher aux Français.

Pour vous faire des petits déjeuners sains, vous devez:

  • y inclure des protéines (poulet, saumon, œufs, fromage blanc, jambon,etc)
  • y inclure des légumes et/ou des fruits
  • des bons céréales (flocons d’avoines, quinoa,…), pas des boites de céréales que vous voyez dans les pubs généralement destinés aux enfants.
  • des graines comme des amandes, des noix, etc
  • du thé vert ou noir

 

Par exemple, prendre le matin une bonne salade avec des morceaux de poulet, des poivrons, quelques légumes que vous aimez, saupoudrer de quelques morceaux de noix ou d’amandes, constitue un repas extrêmement sain. Rajoutez y un bon jus de fruit, pressez par vos soins et c’est le top ! Cela vous protégera de tous les risques cités en début d’article.

Vous pouvez également, pour les plus gourmandes, faire un porridge et rajouter des fruits rouges.

Un exemple de petit dej'
Un exemple de petit dej’

Contrairement à ce que l’on croit, il est très facile de changer sa façon de manger au petit déjeuner. Plus facile que pour les autres repas.

Et puis au bout d’un moment soit on continue de manger comme on nous a toujours dit de le faire ( alors que cela ne repose sur aucune bases solides ). Soit on regagne sa liberté et l’on mange sainement.

Il ne faut pas être Einstein pour comprendre qu’une salade est meilleure qu’une viennoiserie ! 😉

 

-les snacks:

Une règle de base est d’éviter au maximum d’avoir un « creux ». Si vous avez une fringale, c’est à ce moment que vous serez le plus faible et que vous risquez de craquer pour une douceur.

Assurez vous toujours d’avoir quelques choses à manger à porté de main ( une poignée d’amandes ou de noix, un tupperware avec des œufs durs, des tranches de dinde, etc etc ).

Les heures de goûters doivent également être saine, c’est en fait des sortes de mini-repas. Prenez des collations en incluant toujours des protéines et des bonnes graisses ( amandes, avocat, beurre de noisette…). Eviter le sucre, y compris les fruits, sinon vous aurez envie d’encore plus de sucre par la suite.

 

– les boissons:

  • Arrêtez d’acheter des jus de fruits. Faites les vous mêmes. Au moins vous saurez ce qu’il y a vraiment dedans: pas de mauvais sucre, pas un mélange avec d’autres jus, pas d’eau rajoutée ( acheter des jus composés à moitié d’eau, c’est loin de payer pour des fruits).

Investissez dans un extracteur de jus et préparer vous vos propres jus de fruits et de légumes. Vous pouvez trouver des recettes vraiment incroyables sur internet et même inventer les vôtres. Et en même temps, vous serez en meilleure santé.

  • Arrêtez le café et passez au thé: Boire 2 tasses de thé par jour permet de réduire les risques d’infarctus jusqu’à 44% !

Privilégiez le thé vert et en second, le thé noir. Le thé contient des propriétés relaxantes et être moins stressé augmente l’espérance de vie.

Evidemment le café contient également quelques propriétés positives.

Cependant, le fait d’en boire trop souvent va vous habituer à en boire, et le fait de boire trop de café est par contre mauvais pour la santé. Etre accro au thé vert présente peu de risques 😉 .

Surtout surtout surtout…. PAS DE SUCRE

Que vous buviez de thé ou de temps en temps un petit café, ne rajoutez pas de sucre !

Prenez même l’habitude de ne plus sortir le sucrier sur la table, voire même de ne pas en avoir.

En effet, le sucre a un indice glycémique de 100. Cela signifie que si vous en prenez vous allez avoir un bond énorme de votre taux de sucre suivi d’un crash énorme. Exactement ce que l’on cherche à éviter, et la meilleure façon pour ne pas arrêter le sucre !

Le carreau de sucre, c’est à oublier !

 

5. Planifier aussi vos « jours plaisirs » (cheat meal)

 

Un bon moyen de rester motivé, pas uniquement dans le but d’arrêter le sucre mais pour manger sainement en général, est de planifier vos cheat meal ( vos « jours de triche » ). Choisissez par exemple le samedi ou le dimanche, et décrété que ce jour vous aurez le droit de manger comme vous le voulez.

Ce sera plus facile alors de rester motivé pendant la semaine.

 

6. Contrôler la situation

 

Il vous faudra quelques semaines avant d’arrêter complètement le sucre, le temps que ces nouvelles habitudes deviennent automatiques.
Vous savez que cela prendra un peu de temps, acceptez le et faites avec. Quelques semaines d’ajustements un peu douloureux pour derrière une vie entière plus saine et en meilleure santé… Je ne peux pas vous trouver mieux comme deal.

Donc en attendant que cela deviennent automatique, contrôlez la situation. Si cela signifie que vous devez louper une sortie au resto entre amis ou ne pas allez faire les courses en magasin pour éviter d’être tentée (faites un drive ou envoyez quelqu’un de la famille, un ami…). Qu’il en soit ainsi !

Arrêter le sucre vaut la peine de faire tous ces efforts, c’est à vous de devenir maître de vos choix concernant la nourriture que vous achetez ! (pas vos émotions ou vos envies).

 

7. Trouver du soutien

 

Vous pouvez trouver du soutien auprès d’une amie qui aurait le même objectif que vous « d’arrêter le sucre » et ainsi progressez ensemble, comparer vos avancées/ résultats et vous motiver l’une l’autre.

Ou, vous pouvez aussi atteindre cet objectif en famille. Tout le monde en profiterait.

Rappelez vous les dangers liés à la consommation du sucre, notamment sur le cerveau et les capacités d’apprentissages.

Vous voulez vraiment empoisonner vos enfants dès leur plus jeune âge ? Sans parler du fait qu’ils continueront ensuite toute leur vie n’ayant pas été habitué à autres choses.

De même, rappelez vous les effets sur l’humeur chez les personnes et à quel point nous pouvons être désagréable une fois le crash du pic de sucre dans notre système sanguin. Un peu moins de sauts d’humeurs au sein d’un couple ne peut que faire du bien.

Et le fait d’avoir un objectif commun ne peut que renforcer d’avantage les liens qui unissent deux personnes.

 

Voilà pour la méthode, j’espère sincèrement que cet article vous aidera. Comme vous le voyez, il n’y a que des avantages à vouloir arrêter le sucre.
Mais attention, il ne vous sera utile seulement si vous décider d’appliquer les conseils donnés dans cet article.

 

Si vous avez la moindre question ou le moindre avis à donner, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 thoughts on “Comment arrêter le sucre ?

  • at 17 h 28 min
    Permalink

    Bonjour,

    Merci pour votre article très complet !

    j’ai arrêté le sucre il y a près d’un mois, et je dois dire que c’est agréable de retrouver le gout naturel des aliments.

    J’ai toujours aimé cuisiner et cela me fait du bien de retourner un peu aux sources de notre alimentation !

    Où en êtes-vous dans votre détox anti sucre ?

    Bien cordialement,
    Hélia
    arreterlesucre.wordpress.com

    Reply
    • at 14 h 42 min
      Permalink

      Bonjour Hélia,

      Merci pour ton commentaire et ton témoignage !
      Tu as entièrement raison on retrouve vraiment le goût des aliments lorsqu’on stop le sucre. Il y a tellement de façon de se faire plaisir tout en arrêtant de consommer tous ces produits industriels bourrés de sucre.
      Pour ma part, ma détox ce passe bien, j’essaye d’éviter un maximum les produits « tout prêts » afin d’éviter tous les sucres inutiles. Et lorsque j’ai envie d’une gourmandise je me la fait moi même et je réduit le sucre, je n’en mets d’ailleurs pas si je pense qu’il n’est pas utile ou bien j’utilise du miel, sucre de coco, sucre des fruits 🙂

      Tu as arrêté entièrement le sucre ou bien tu utilises comme moi d’autres alternatives ?
      A bientôt

      Lili

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *