Apprendre à lire les étiquettes en 5 étapes !

 

lire les étiquettes-couverture

Salut les Bombasses,

 

Nous savons tous que manger de la nourriture en boite, des plats préparés, est loin d’être recommandé.
On vous le rabâche assez souvent, que ce soit moi ou tous les autres blogs qui traitent de sport et de nutrition.

Attention cependant, toute la faute n’est pas à mettre sur le compte de la « processed food » comme disent nos amis anglo-saxons.

En effet, en apprenant à lire les étiquettes vous apprendrez également que ce n’est pas parce que c’est marqué « BIO » que c’est forcement bon !

 

 

Comme nous sommes loin d’être parfaite – et de toute façon qui voudrait vraiment l’être 😉 – manger un plat tout fait industriel de temps en temps, c’est vraiment pas la mort et ça peut toujours dépanner en cas d’urgence culinaire.

Cependant, il n’en reste pas moins important de comprendre les étiquettes affichées sur les produits que l’on achète pour pouvoir se faire un avis éclairé sur notre alimentation et notre corps du moment. Et pour comprendre pourquoi l’industriel doit rester occasionnel !!

 

Lire les étiquettes:

 

 

1- Les calories

 

Vous connaissez mon avis sur la question: les calories on s’en fout.

Rappelez vous la phrase de ce dietéticien: « Compter les calories est une utopie, un piège crée par les régimes et par les discours de certains professionnels de santé » ( Philippe Moret « Maigrir, on ne vous dit pas tout », Hachette Pratique, 2010).

L’essentiel est de manger sainement et de ne pas consommer trop de glucides (voir plus bas).

 

2- La graisse

 

La graisse n’est pas mauvaise en générale pour la santé, si vous vous êtes déjà inscrite à la communauté des Bombasses, vous êtes au courant.

Cependant, ce qui est nocif dans la graisse, ce sont les acides gras trans.

 

Signe attention En Europe, les industriels n’ont pas l’obligation de détailler la composition en acides gras trans, c’est pour cela que vous verrez uniquement sur les étiquettes: graisse dont acides gras saturés ( et pas de acides gras trans ).

Ainsi, lorsque vous achetez des aliments industriels, visez un taux de graisse bas dans l’ensemble. On ne sait jamais ce qu’il peut y avoir dedans.

Et de manière générale, si votre but est de manger sainement de vous sentir bien dans votre corps et dans votre vie: éviter de manger trop gras tout court !

Une mayonnaise (même BIO!!), c’est gras !

 

3- Les glucides

 

lire les étiquettes-glucides

Normalement, si vous êtes dans une alimentation pauvre en glucides, ce que je vous conseille si vous souhaitez perdre du poids ( c’est d’ailleurs ce que j’ai fait dans mon défi pour éliminer la graisse de mon ventre); vous ne devriez pas dépasser 50-60
grammes de glucides par jour.

Alors quel est mon étonnement quand je vois que certains plats industriels contient 50g de glucides à eux tout seul !

Si maintenant vous ne suivez pas une alimentation  » pauvre en glucides « , essayez tout de même de ne pas dépasser les 30 grammes de glucides par repas.

 

 

 

 

 

 

 

4- Le nombre de mots que vous ne connaissez pas !

 

En général, plus la liste d’ingrédients est longue et plus il y aura de mots chimiques qui sont complètement inconnus à nos yeux. Ce n’est pas que vous êtes inculte, c’est qu’il vaut mieux les éviter comme la peste !

 

5- L’ordre et la longueur des ingrédients

 

Pour ce point là, je vous ai copier/coller une partie d’un article écrit par sur le site nutriting.com , c’est tellement bien expliqué que je n’aurais pas pu faire mieux !

 

Lire les étiquettes

nutriting.com

Alors, quel est votre ratio de plats tout prêts dans votre alimentation ? Dites le dans les commentaires !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

One thought on “Apprendre à lire les étiquettes en 5 étapes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *